Un engagement de chaque instant

    > Un engagement de qualité

La sélection rigoureuse des cafés verts et la création délicate des assemblages signent le succès d’une maison qui n’a jamais changé sa vocation : offrir un grand café, composé dans les règles de l’art.

    > Sur les terres du café, la sélection des meilleures origines 

Cafés Méo sélectionne ses cafés verts dans le monde entier, principalement en Amérique Centrale, en Amérique du Sud, en Afrique et en Asie. Gagnant la confiance de producteurs de crus d’exception, comme le Blue Mountain de Jamaïque, ou le Lucie Royale du Zimbabwe qui sera vendu en exclusivité sur le site internet Cafés Méo en 1997. Les cafés arrivent chaque jour par bateaux, direction les usines de Lille et de La Madeleine où ils sont savamment dosés, assemblés selon leurs provenances et leurs caractéristiques, avant d’être torréfiés.

Les hommes interviennent à toutes les étapes de fabrication, avec passion et savoir-faire.

 

    > Dans la grande tradition de la torréfaction

La torréfaction, art extrêmement délicat, consiste à griller les grains à une température de 210°à 230°, suivant un temps de cuisson déterminé.
Cette opération est gérée électroniquement à partir de données très précises : durée, chaleur, dosage et courbes de température millimétrées… D’abord caramélisés par le sucre contenu dans le café, les grains de café deviennent d’un brun plus sombre et  prennent leur couleur «robe de moine», dévoilant leurs nuances et toute la puissance de leurs arômes.

 

    > Dans les usines de torréfaction

En 2000, Cafés Méo reçoit l’agrément ECO Cert, puis la certification ISO 9001 un an plus tard. La politique du groupe vise à améliorer sans cesse la recyclabilité des déchets et à diminuer la pénibilité au travail.
Dans le respect des valeurs humaines et de l’environnement, les deux usines de production fabriquent tous types de produits et contenants : dosettes, capsules, boîtes métalliques…

 

    > Un engagement durable

Cafés Méo défend ses valeurs : humaines, éthiques, équitables et environnementales pour lutter contre la pauvreté et préserver la planète.

 

    > Promouvoir le Pacte Mondial de l’ONU, c’est…

Adopter une consommation responsable pour un partenariat durable avec les petits producteurs du Sud. Promouvoir les diversités et les différences dans l’entreprise.

 

    > S’engager durablement dans le commerce équitable, c’est…

Être depuis 1999, un acteur majeur de la consommation de café équitable en France. Développer des gammes biologiques et le label Max Havelaar dans un plus grand nombre de magasins spécialisés. S’engager à acheter directement, et à un prix juste, le café auprès des coopératives de petits producteurs agréés par l’organisme FLO.

 

    > Préserver l’environnement, c’est…

Investir depuis 1995 dans des technologies respectueuses de l’environnement : les catalyses de cheminées pour réduire les rejets, un compacteur de pellicules pour faire des pellets, une déchiqueteuse de sacs de sisal ou de jute pour faire des balles qui seront recyclées dans d’autres filières industrielles.

Faire le tri des déchets en production, mais aussi dans les services non-productifs avec l’association ELISE.

Répondre aux attentes des consomm’acteurs de demain. Ainsi nos services Recherches et Développement testent chaque année des kilomètres de complexes d’emballages plus facilement recyclables et bientôt Home Compost, comme nos dosettes souples, qui sont en fibres d’Abaca ou de chanvre de manille (une espèce proche du bananier originaire des Philippines).

Aussi simplement, limiter l’impact du transport de ses produits en engageant des démarches régulières d’optimisation des palettes et des cartons de regroupement.

 

 

Voilà pourquoi, depuis 90 ans, Cafés Méo est synonyme d’excellence à la française.